Test Asus FonePad

Apple fabriquera des Mac aux États-Unis en 2013

Publié par Maxime Johnson le 6 décembre 20122 commentaires

Voilà qui est intéressant: le PDG d’Apple Tim Cook a confirmé en entrevue avec le magazine Bloomberg Businessweek son intention de rapatrier une partie de sa production d’ordinateurs Mac aux États-Unis dès 2013,Coque iPhone 5/5S.

La firme californienne investirait d’ailleurs 100 millions $ dans l’aventure. Il ne faut toutefois pas croire qu’Apple produira à nouveau ses propres ordinateurs pour autant. «Cela ne veut pas dire qu’Apple le fera elle-même, mais que nous travaillerons avec des gens, et que nous investirons notre argent», confirme le successeur de Steve Jobs.

Récemment, une rumeur – rapidement démentie – voulait que Foxconn ouvre prochainement une usine aux États-Unis, peut-être dans la région de Détroit. L’annonce d’Apple concorderait très bien avec cette rumeur, puisque Foxconn est l’un des principaux fabricants des produits Apple.

Selon Tim Cook, Apple travaillerait depuis longtemps sur ce projet, mais la production américaine d’ordinateurs de la compagnie devrait être plus substantielle que simplement de l’assemblage, ce qui complexifie beaucoup le rapatriement.

Rappelons que Google avait récemment aussi développé un produit fabriqué aux États-Unis,coque samsung galaxy s4, son lecteur musical Nexus Q.

Ajout
En plus d’Apple et de Google, Lenovo a également annoncé en octobre dernier son intention d’ouvrir une usine pour produire certains de ses PC près de Greensboro en Caroline du Nord. L’usine du géant chinois devrait permettre de créer 115 emplois.

Tweeter


BlackBerry 10- mes premières impressions du BlackBerry Z10

Publié par Maxime Johnson le 30 janvier 201311 commentaires

BlackBerry Z10

BlackBerry (anciennement connu sous le nom de Research in Motion) a dévoilé ce matin son nouveau système d’exploitation BlackBerry 10, qui remplacera le vieillissant BlackBerry OS qui équipait les téléphones intelligents de la compagnie canadienne jusqu’ici. Bonne nouvelle,Housses Samsung Galaxy Note 3, son téléphone phare BlackBerry Z10 sera disponible au Canada dès le 5 février chez la plupart des opérateurs, selon ce que la compagnie a annoncé aujourd’hui. Voici mes premières impressions de l’appareil.

BlackBerry Z10: les caractéristiques
Voilà maintenant plusieurs mois que BlackBerry dévoile petit à petit les caractéristiques de son nouveau système d’exploitation, mais la compagnie avait été bien plus discrète par rapport à ses premiers appareils directement.

Le BlackBerry Z10, un téléphone dont les détails ont malgré tout été diffusés sur le Web par différents sites spécialisés à plusieurs reprises au cours des dernières semaines, est un téléphone intelligent haut de gamme, équipé d’un écran tactile de 4,2 pouces avec une résolution de 768 par 1280 pixels, de 2 Go de mémoire vive, d’une capacité de 16 Go avec une fente pour cartes microSD, d’une caméra arrière de 8 mégapixels avec une caméra avant de 2 mégapixels, d’une pile remplaçable de 1800 mAh, d’une puce NFC et d’une connectivité LTE.

Côté processeur, celui-ci est un Snapdragon S4 double coeur, cadencé à 1,5 GHz.

Contrairement à ce qui a souvent été rapporté à quelques reprises au cours des derniers jours, le BlackBerry Z10 n’est pas le premier BlackBerry à écran tactile. RIM avait notamment lancé le BlackBerry Storm il y a quelques années, qui utilisait une technologie plutôt originale, où il fallait appuyer solidement sur l’écran pour pouvoir écrire. RIM avait aussi lancé plusieurs téléphones BlackBerry équipés d’un clavier QWERTY et d’un écran tactile (Torch,coque S3, Bold, etc.).

Le BlackBerry Z10 est toutefois dans une classe à part. Son écran offre une superbe résolution, avec une densité semblable aux écrans Retina d’Apple.

S’il représente une amélioration majeure par rapport aux derniers téléphones BlackBerry OS 7, certains ne manqueront pas de soulever que si on le compare aux derniers téléphones Android haut de gamme annoncés, celui-ci rappelle un peu plus un téléphone de l’année dernière que de 2013.

Est-ce grave? Je ne le pense pas. Sans être le plus performant sur le marché, celui-ci n’est pas dépassé pour autant. Pas pour le marché potentiel de BlackBerry du moins, surtout que l’appareil est quand même fort joli, que son écran est clair et précis et que l’appareil est aussi fluide qu’on pourrait l’espérer.

Évidemment, il faudra attendre encore un peu avant de pouvoir juger comment il se comporte avec les jeux les plus lourds de la boutique d’applications BlackBerry World, et si son autonomie est digne de celle des anciens BlackBerry, mais pour l’instant, je suis plutôt satisfait des caractéristiques du Z10 (particulièrement de la pile accessible, une caractéristique de plus en plus rare).

Côté design, celui-ci est quand même assez réussi. On aime bien sa finition arrière texturée, mais force est de reconnaître que l’appareil est un peu gros, surtout lorsqu’on le compare aux téléphones présentés au dernier CES, comme le très mince Sony Xperia Z, et que le plastique est un peu trop présent.

BlackBerry 10: la vraie vedette
bb10blanc

La véritable vedette du BlackBerry Z10 n’est toutefois pas l’appareil, mais bien son système d’exploitation BlackBerry 10.

Je n’irai pas par quatre chemins, je suis très impressionné par le travail accompli par BlackBerry au cours des dernières années sur cette plateforme basée sur QNX.

Quelques caractéristiques se démarquent particulièrement de BlackBerry 10.

BlackBerry Flow est une série de gestuelles qui permet de passer rapidement d’une application à l’autre, d’accomplir certaines tâches rapidement et de jeter un coup d’oeil à ses messages sans quitter son application (peek, pour reprendre le vocabulaire de BlackBerry). Le concept est efficace, et j’ai bien hâte de l’essayer au jour le jour pour voir son impact sur ma productivité avec un téléphone.

BlackBerry Balance permet aux utilisateurs de BlackBerry de séparer leur téléphone en deux parties distinctes, qui ne peuvent communiquer entre elles, mais qui peuvent quand même partager certaines bases de données. BlackBerry Balance devrait permettre à ceux qui sont équipés d’un téléphone au boulot de bien séparer le travail et la vie privée, mais aussi de garder ses informations personnelles hors de la vue de son employeur. BlackBerry Balance ne sera pas pour tout le monde, mais ceux qui pourront en profiter auront littéralement l’impression de posséder deux téléphones en un (ce qui est normalement le cas pour certains!).

keyboard

Le clavier tactile est une autre des bonnes améliorations de BlackBerry 10. Celui-ci prédit les prochains mots que l’utilisateur devrait écrire (si vous écrivez «à qui de», celui-ci vous proposera par exemple d’ajouter «droit»). Cette fonctionnalité n’a rien de nouvelle (la technologie utilisée est en fait celle de l’excellent clavier Android Swiftkey), mais BlackBerry y ajoute une petite variante, en proposant les prochains mots juste au-dessus de la prochaine lettre à taper, ce qui accélère grandement le processus.

Parmi les autres caractéristiques à soulever, notons le BlackBerry Hub, une sorte de boite de messages universelle pour ses courriels, ses messages textes, ses réseaux sociaux, etc. Cette boite remplace carrément le client courriel, qui est absent de BlackBerry 10.

Malheureusement, je ne suis pas encore convaincu que je vais apprécier d’avoir les notifications de mon téléphone mêlées à mes courriels. C’est à voir.

RIM a aussi mis à jour son application de messagerie BBM, qui intègre depuis quelques temps déjà la communication vidéo, mais qui permet aussi désormais de partager l’écran de son téléphone intelligent. Pratique, pour montrer des photos, un site Web et des documents de travail. Cette nouveauté devrait toutefois surtout intéresser les utilisateurs actuels de BlackBerry, qui possèdent déjà un compte BBM.

Parmi les autres applications intégrées de BlackBerry 10, notons BlackBerry Remember, une sorte de Rappels d’iOS, mais où il est possible d’ajouter d’autres informations, comme des notes vocales des pages Web, etc. Plus intéressant maintenant, BlackBerry Remember s’intègre aussi avec Evernote et Outlook.

Des fonctionnalités pour le grand public
BB10-Time-Shift1

Plusieurs des nouveautés de BlackBerry 10 s’adressent à des utilisateurs avancés: ceux qui veulent écrire rapidement, passer instantanément d’une application à l’autre, ou même d’une tâche à l’autre, dans deux applications différentes.

D’autres sont toutefois aussi offertes pour les utilisateurs réguliers. Le navigateur Web de BlackBerry m’apparait par exemple pour le moment tout simplement excellent, comme ce devrait être le cas avec un système d’exploitation moderne. Encore une fois, ceux qui passent de BlackBerry 7 à BlackBerry 10 adoreront, mais les nouveaux utilisateurs vont plutôt considérer ce dernier comme quelque chose d’acquis.

L’appareil photo de BlackBerry 10 offre finalement la fonction Time Shift, qui permet notamment de sélectionner un visage dans un groupe avec les yeux fermés et de remonter le temps (avant que la photo ait été prise) pour trouver un moment où les yeux de la personne étaient ouverts et de les coller en quelque sorte sur la photo finale. Pratique.

La boutique BlackBerry World offre aussi depuis ce matin des films (environ 5$ pour la location, 20$ pour l’achat), des séries télés (environ 2$ à 2,50$ par épisode) et de la musique (environ 10$ par album). Il est d’ailleurs fort intéressant de noter que BlackBerry dame même le pion à Google sur ce dernier point, puisque le service Google Music n’est toujours pas offert au Canada.

Tout n’est pas rose par contre: l’application Cartes de BlackBerry n’est par exemple absolument pas au même niveau que ce qu’il est possible d’obtenir sur Android ou iOS.

BlackBerry World
blackberry world

En plus de la musique, des films et des séries télé, BlackBerry World permet aussi (ou plutôt surtout) de télécharger des applications tierces.

Pour un nouveau système, la boutique est vraiment bien garnie, avec 70 000 applications différentes. Évidemment, on est toutefois loin dès 700 000 applications de l’App Store d’Apple.

BlackBerry a malgré tout fait un travail colossal au cours des derniers mois pour attirer les développeurs sur sa plateforme et le fait que les applications Android peuvent souvent être portées vers BlackBerry 10 pratiquement sans efforts n’a certainement pas nuit.

Malheureusement, plusieurs applications importantes manquent encore à l’appel, comme Instagram ou Netflix, mais on peut espérer que ce ne sera qu’une question de temps avant que la situation ne soit corrigée (du moins pour les applications les plus populaires).

Au moins, la boutique contient quand même certains gros noms, comme Facebook, Twitter, LinkedIn, What’s App, Songza, NHL GameCenter, Evernote, Dropbox, Box et Cisco WebEx.

BlackBerry a aussi annoncé l’arrivée de Skype et de Kindle sur BlackBerry 10, mais il ne semble pas que ces applications soient disponibles dès maintenant.

Évidemment, conserver une boutique concurrentielle risque d’être un défi de tous les jours pour BlackBerry, et les prochains mois pourront mieux nous indiquer si la compagnie est sur la bonne voie ou non.

Lancement au Canada
Canada

Le BlackBerry Z10 devrait être lancé au Canada le 5 février prochain, chez la plupart des opérateurs comme Bell, Rogers, Telus, Koodo, Fido et Virgin Mobile pour 149$ avec une entente de trois ans. Vidéotron devrait aussi lancer le BlackBerry Z10, mais celui-ci sera probablement disponible un peu plus tard seulement.

Notons que BlackBerry devrait aussi lancer un appareil équipé d’un clavier, le BlackBerry Q10, dont la date de lancement n’a toujours pas été annoncée.

Est-ce que BlackBerry est de retour?
Plusieurs se demanderont au cours des prochains jours si ce lancement sera suffisant pour remettre BlackBerry sur les rails. Malheureusement, il est encore un peu tôt pour répondre à cette question.

Comme je l’expliquais cette semaine toutefois, il faudra faire attention aux prédictions faciles et aux analyses qui se basent sur de mauvais critères. Pour poursuivre cette discussion, je vous invite à lire mon billet Quel avenir pour BlackBerry? Attention aux conclusions faciles.

Tweeter


Blackberry Z10 des specs qui fuitent

À moins de deux semaines de sa présentation officielle, le prochain smartphone de RIM voit ses caractéristiques un peu plus dévoilées.

Blackberry10RIM joue une grosse partie de son avenir avec ce nouvel appareil, puisqu’il sera le premier équipé du nouvel OS Blackberry 10, dont on attend beaucoup. Alors qu’une conférence de presse est prévue le 30 janvier (nous y serons) et devrait détailler la stratégie du constructeur pour les mois à venir, le site Techradar affirme avoir mis la main sur une documentation officielle de l’appareil.

On y découvre notamment ce dont on se doutait déjà : le Blackberry Z10 serait équipé d’un écran de 4,2 pouces en 1280 x 768, de 16 Go de mémoire de stockage et de 2 Go de RAM. Le processeur, quant à lui, sera différent en fonction du modèle de Z10 (ils sont au nombre de 3 : London, Lisbonne et Laguna) : TI OMAP double cœur cadencé à 1,5 Ghz pour le premier et Snapdragon double cœur à 1,7 Ghz pour les deux suivants.

On y découvre également quelques infos intéressantes sur l’APN du terminal. Celui-ci serait de 8 mégapixels avec flash,Accessoires iPhone, se doterait d’un autofocus et d’un zoom numérique x5, les vidéos pouvant être capturées en 1080p. La caméra frontale devrait être de 2 mégapixels et ferait des captures en 720p, avec un zoom numérique x2.

Enfin, les connexions désormais standards devraient être de la partie : WiFi, bluetooth, GPS, NFC et 4G (sauf pour la version London,Accessoires Galaxy Note 3, qui n’est que 3G++). Rendez-vous le 30 janvier pour confirmer tout ça.

Un Galaxy S III compatible avec la 4G française pour le mois de novembre

Une version spéciale du smartphone phare de Samsung pourra surfer en 4G en France.

Samsung Galaxy S III (9)Après la rumeur du Samsung Galaxy S III mini,Accessoires iPhone 5, revenons aux vraies annonces dans le giron du fabricant coréen qui fait savoir qu’il sortira en novembre une version de son Galaxy S III optimisé pour la 4G française. Les terminaux compatibles avec le très haut-débit français sont encore rares, et Samsung sait donc qu’il existe de belles opportunités pour s’installer sur ce créneau en France, alors que les premières ouvertures du réseau 4G auront lieu en fin d’année.

Et si l’iPhone 5 n’est pas compatible avec la 4G française, Samsung a tout intérêt à jouer cette carte pour tenter d’imposer un peu plus son smartphone phare. Un communiqué de presse présente donc une « nouvelle version du Galaxy S III,Coque Galaxy S4, au design noir élégant et intégrant 2 Go de mémoire vive, [qui] supporte les bandes de fréquences 4G 800 MHz, 1800 MHz et 2600 MHz pour un débit de 50 Mbps lors de l’envoi de fichiers et 100 Mbps pour la réception ». Restera à pouvoir réellement profiter du très haut-débit mobile, qui sera dans un premier temps limité à certaines zones géographiques strictes, et notamment les grandes villes. Ce sont les premiers acheteurs du Galaxy S III non compatible avec la 4G en France qui vont être contents…

CES 2013 et le gadget inutile mais indispensable du salon est…

Dans la section gadgets, on a pu mettre la main sur un robot un peu inutile, mais tellement indispensable…

La mascotte d’Android de Google est tellement populaire aujourd’hui que cela donne des idées à deux jeunes américains. Ils proposent sur la plateforme Kickstarter leur robot disponible en trois couleurs (noir, blanc ou chromé) qui sait danser,accessoire samsung galaxy s3, lire de la musique et est entièrement autonome via un système de programmation simple.

Be the Robot Bero CES 2013 1  Be the Robot Bero CES 2013 2

Bero, de son petit nom, est contrôlable en Bluetooth par une application disponible sur iOS et sur le Play Store. Il est ainsi possible de faire tourner les deux bras à 360°, tourner la tête,coque galaxy s3 i9300, allumer/éteindre les 6 LED rouges placées en guise d’yeux et bien sûr de le faire évoluer sur une surface plane comme un bureau. On a pu noter un clin d’oeil à K2000 lorsque l’on appaire Bero à un téléphone. En effet, les LED s’allument de la même façon en attendant la connexion du mobile, très classe. Il rechargera sa batterie de 500 mAh (autonomie annoncée de 2 à 5h) par un port micro USB standard. Un port microSD est présent pour y insérer un fichier de programmation simple et quelques morceaux de musique qu’il pourra lire ensuite. Bero attend encore quelques dons pour voir le jour en magasin pour un prix estimé à 149$ si le projet aboutit.

The Phone House annonce la fin de ses activités de distribution en France

Modèle économique bancal,www.coloriste.org, mauvaise adaptation au marché ou gestion complètement foireuse ? On ne le saura sans doute jamais. Quoiqu'il en soit, The Phone House annonce sa prochaine disparition.

The Phone HouseOn savait The Phone House en grande difficulté dans l’hexagone et la triste nouvelle n’aura finalement pas tardé à tomber : l’enseigne filiale à 50% de l’américain Best Buy va cesser ses activités de distribution sur le sol français. En clair : sous leur forme actuelle, les boutiques sont condamnées et auront fermé leurs portes à l’horizon 2014. 

Selon la direction de l’entreprise, la décision a été prise au regard de la non viabilité de son modèle de distribution. En dépit d’un sursis accordé par Orange, l’opérateur avait décidé de ne pas renouveller son contrat (représentant 52% des ventes) avec l’enseigne. Reste tout de même l’espoir d’une reprise de certaines boutiques par le biais de la revente,Coque Wikipedia, et des projets en ce sens devraient être présentés aux représentants du personnel dans le courant du mois de mai. Espérons que tout cela aboutisse pour les 900 à 1200 employés de The Phone House, forcément inquiets pour leur avenir. 

SFR s #39;aligne sous les 20€ avec Red

SFR revoit son offre Red comme prévu, mais surprend en choisissant d'abandonner le tarif de 25€ par mois pour son forfait tout illimité, afin de se positionner sous les 20€.

SFR Red Octobre 2012Hier,Uhp nancy, l’opérateur SFR a lancé ses nouvelles formules Red, qui représentent ses offres low-cost pour lutter contre Free Mobile, Sosh et autre B&You. Toutefois, alors que l’on pensait tout connaître de ces changements apportées à Red depuis septembre, SFR a décidé de faire quelques modifications à la dernière minute. Une bonne nouvelle puisque c’est le consommateur qui est gagnant.

Ainsi, on ne compte plus que deux formules Red, la première à 9,90€ par mois avec 2h d’appels et SMS + MMS illimités, et la seconde à 19,99€ par mois, avec appels illimités, SMS et MMS illimités, ainsi qu’un accès Web limité à 3 Go (rechargeable au-delà), qui comprend VoIP, mode Modem, BitTorrent et Usenet. Ces deux offres sont sans engagement de durée.

La modification de dernière minute concerne donc cette dernière formule, qui devait à l’origine être proposée au tarif de 25€ par mois. SFR a donc décidé de s’aligner sur ses principaux concurrents (sauf sur la data, qui est en fair-use – débit bridé au-delà du quota – chez ses concurrents). Pouvait-il en être autrement connaissant la situation actuellement traversée par l’opérateur, qui cherche à enrayer la fuite de ses clients,étui iPhone 5s, et donc à recruter – aussi – sur le low-cost ?

AMD montre des concepts d #39;hybrides sous APU Temash et Kabini en vidéo

Une petite vidéo de présentation intéressante, mais en VO (désolé pour les non anglophones…).

AMD a publié ces dernières heures une vidéo de présentation de plusieurs design de référence d’hybrides entre tablette et PC portable, tous optimisés pour la future génération d’APU du fondeur. Notamment une tablette développée par Compal qui tourne sous un APU quad-core Temash (coeurs Jaguar x86 et Radeon HD 7000), qui supporte pleinement la fonction Turbo Dock. Le dock en question, en plus d’apporter un clavier et des ports supplémentaires,coque iphone 5c, ajoute un système de refroidissement plus sophistiqué et autorise une montée en fréquence de l’APU pour booster les performances de la tablette. AMD en profite également pour montrer un un convertible portable-tablette sous AMD A6 Kabini,Coques Samsung Galaxy Note, développé par Wistron. Dessus, Tochlight II tourne en Full HD à environ 25 fps en mode DirectX 11.

‘Reisorganisaties te veel met zichzelf bezig’

Reisorganisaties in Nederland zijn nog te veel bezig met hun eigen identiteit. Ze lijken niet te beseffen dat de grootste dreiging van buiten de branche komt (zoals van Google,housses iPhone 4s, Lidl, Hema of Groupon) en ze doen er goed aan een langetermijnvisie te ontwikkelen.

Dat en veel meer stelt de Academie Toerisme van de NHTV te Breda in zijn Toekomstvisie op Toerisme (ToT) in 2025. Het onderzoek werd verricht in opdracht van Reiswerk,Accessoires iPhone 5, dat werkgevers en werknemers in de reisbranche bij elkaar brengt.

Schaalgrootte versus specialisatie

De toekomst van de reisbranche zal volgens de Academie worden gekenmerkt door ‘een duidelijke splitsing en tot op zekere hoogte een polarisatie’. Aan de ene kant zullen zich schaalgrootte en internationale consolidatie aftekenen, aan de andere kant vergaande specialisatie in nicheproducten en -markten.

Shake-out

Uit het rapport: ‘Bedrijven die zich in een “stuck in the middle” positie bevinden zullen op termijn niet in dezelfde structuur kunnen voortbestaan, zij zullen dus nadrukkelijk strategische keuzes moeten maken. Als gevolg van schaalvergroting, rationalisatie en consolidatie zal in de komende jaren nog een flinke shake-out in de Nederlandse reisbranche plaatsvinden. Het aanmerkelijk mindere aantal reisorganisaties dat in 2025 nog actief is zal grotendeels de rol van touroperator hebben overgenomen.’

Van product naar advies

Volgens de Academie hebben veel organisaties geen echte lange termijnvisie. In plaats van klantgericht zijn ze vooral productgericht en inkoopgedreven. ‘De grootste uitdaging voor de reisbranche op middellange termijn is gelegen in het feit dat het traditionele productgerichte verdienmodel plaats zal moeten maken voor een model waarbij de consument betaalt voor de diensten.’

Van kennis naar kunde

Reisorganisaties doen er verstandig aan zich niet met kennis over bijvoorbeeld bestemmingen te onderscheiden, want die is breed beschikbaar. Belangrijker is kunde, stelt de Academie, die een competentiegerichte onderwijsaanpak voorstaat om “soft skills” te ontwikkelen.

U kunt het rapport van de Academie Toerisme downloaden via onderstaande link (pdf):

» Toekomstvisie op toerisme 2025